Aurélien, c’est papa, je t’aime, de P. Rodet

Share

Arrêts de travail et burn-out sont malheureusement devenus très courants dans les entreprises. Mais pourquoi tant de mal-être au travail ? Quelles en sont les causes profondes ? Écoute, amour, compassion… Et si la bienveillance sauvait des vies ?

 

Aurélien

 

 

 

Aurélien, c’est papa, je t’aime !

Hervé Treil, dirigeant stressé d’une entreprise, malmène ses collaborateurs : les arrêts de travail et les burn-out se multiplient. Père égaré, Hervé ne sait plus exprimer son amour à Aurélien, son fils unique. Et quand soudain un drame familial arrive, tout bascule… C’est grâce à sa rencontre avec Pascal Leblanc, médecin urgentiste, que Hervé découvre la force des comportements bienveillants. Sa vie va être bouleversée au point de lui laisser entrevoir ce qu’il n’osait pas espérer : la réussite et le bonheur.

A travers ce récit palpitant, l’auteur nous invite à suivre la transformation d’un homme au bord de la rupture sociale et familiale. Cet ouvrage est avant tout un plaidoyer pour la bienveillance : renouer avec la santé, trouver la voie du succès, découvrir des relations humaines apaisées, tendre vers le bonheur.

 

 

L’auteur : Philippe Rodet

Homme engagé, Philippe Rodet a parcouru le monde entier pour sauver des vies dans des pays parfois en guerre. Ancien urgentiste, il a dû apprendre à maitriser le stress dans des situations les plus désespérées.

Depuis plus de vingt ans, il œuvre à la promotion des comportements bienveillants, éléments clés de la réalisation de soi et du bien-être.

Aujourd’hui, à la tête du Cabinet Bien-être et Entreprise, il fait figure d’expert incontournable dans la mise en œuvre de la bienveillance en entreprise. A l’heure d’un mal-être au travail sans précédent, ce médecin d’un genre nouveau prodigue ses bons soins aux entreprises comme à leurs collaborateurs pour les voir rayonner à nouveau.

 

                                                                             L’équipe Capkala vous donne son avis :

tout d’abord, “Aurélien, c’est papa, je t’aime !” a fait l’unanimité ! En fait, une fois la lecture commencée vous ne pouvez plus vous arrêter ! On découvre la vie d’un homme pressé, stressé qui porte peu d’attention aux autres. Alors, oui, en changeant de comportement envers l’autre, il est possible, en effet, de renouer des relations plus apaisées. Mais n’oublions pas : la bienveillance commence par soi, avant de pouvoir se répandre autour de soi…On a tous du boulot !!!

 

Aurélien, c’est papa, je t’aime : les éditions Eyrolles https://www.editions-eyrolles.com/

 

Retrouvez tous les livres présentés par le magazine Capkala en cliquant sur le lien suivant : http://mag.capkala.fr/

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *