Barreurs de feu, hôpitaux et médecins

Share

A distance ils sont capables de soulager les brulures… Qui sont ces barreurs de feu ou coupeurs de feu, appelés dans les hôpitaux par les médecins pour soulager les brulures ? Une pratique utilisée depuis la nuit des temps, reconnue très efficace pour diminuer la douleur…

 

Durée de la vidéo : 4 minutes et 08 secondes                           mise en ligne : Jacques NICOLAS              le : 19 oct. 2017

 

 

Lors de son émission “Reportage”, Claire Chazal présente un documentaire sur les barreurs de feu. Qui sont ces personnages hors du commun qui possèdent des dons particuliers et notamment celui d’effacer les brulures, les luxations ou les entorses ? Ils ne sont pas reconnus par la loi, cependant aujourd’hui, dans certains hôpitaux Français, des médecins font appel à eux. Une pratique utilisée depuis des millénaires partout dans le monde et qui laisse sceptique le monde médical, pourtant …

 

A l’hôpital de Thonon les Bains, un médecin propose à son patient, brulé à la main, de se mettre en contact avec un barreur de feu. Plusieurs numéros de téléphone sont à sa disposition, ainsi ils ont toujours un coupeur de feu libre en cas d’urgence.

 

L’appel est rapide, il suffit de donner le prénom du brulé ainsi que l’endroit exact de la brulure. 15 minutes plus tard, la douleur diminue et les infirmières peuvent commencer les soins. En fait, les soins sont identiques à ceux prodigués aux brulés sans l’intervention du barreur de feu. Le personnel infirmier n’a plus aucun doute sur l’efficacité du procédé. En effet, la douleur s’estompe au fur et à mesure et la cicatrisation est bien plus belle. Toutefois, un grand nombre de médecins restent encore sceptiques. Pourtant ils ne peuvent que constater les bienfaits de cette incroyable pratique.

 

 

 

Retrouvez tous les barreurs de feu près de chez vous où dans votre région en cliquant sur le lien suivant : http://www.capkala.fr/

Share
Caroline

(453Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *