L’écologie expliquée aux enfants

Share

Sensibiliser les enfants au réchauffement climatique est important. Dès qu’ils savent s’exprimer, ils posent beaucoup de questions et cherchent à nous imiter. De plus, ils adhèrent vite aux bonnes causes, aussi, profitons de leur jeunesse et de leur enthousiasme pour leur expliquer ce qu’est l’écologie, ils deviendront des citoyens responsables.

 

 

durée de la vidéo : 39 minutes et 05 secondes                                            mise en ligne par : 1 jour, 1 question                    le : 14 octobre 2016

 

L’écologie et les enfants

Parler d’écologie aux enfants paraît essentiel. D’après le CREDOC ( centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), depuis 2010 les Français sont de plus en plus sensibles à l’environnement. Les enfants imitent leurs parents, il est donc plus facile de leur apprendre les bons gestes et les bons comportements pour préserver et respecter les ressources naturelles.

 

C’est quoi le changement climatique ?

Les origines du changement climatique peuvent être naturelles ou occasionnées par l’être humain. Elles peuvent avoir des conséquences catastrophiques sur des centaines d’années. Le climat change et la terre se réchauffe, les coupables sont les différents gaz. En fait, le CO2, le méthane ou l’oxyde d’azote sont des gaz très polluants que l’on nomme : gaz à effets de serres.

 

Depuis 1997, 180 pays ont signé un accord pour diminuer la production de ces gaz, on l’appelle “le protocole de Kyôto”. Toutefois, les 2 plus grands pollueurs, la Chine et les États-Unis n’en faisaient pas partie. Mais depuis novembre 2014 ils se sont engagés à baisser leurs émissions de dioxyde de carbone (CO2).

 

La pollution et les conséquences

Le réchauffement climatique fait monter la température sur la terre. D’ailleurs, les scientifiques sont formels, la pollution est bien produite par l’homme. Voitures, avions, usines, transports routiers, centrales électriques, habitations, en sont la cause. L’énergie se transforme en chaleur, réchauffe l’atmosphère qui elle-même réchauffe les océans. Le résultat est une météo totalement déboussolée.

 

Les conséquences sont déjà dramatiques. Ainsi, dans certaines régions du globe il pleut de façon anormale, alors que dans d’autres lieux on voit apparaître des sécheresses jamais connues auparavant. Les pôles se réchauffent, la glace fond, le niveau de l’eau monte, des inondations et des cyclones naissent dans certains pays.

 

L’été 2015 fut la période la plus chaude dans le monde, du jamais vu ! Les océans se réchauffent et c’est très préoccupant puisqu’ils régulent le climat. Sachant qu’ils occupent 70% de la surface de la terre et absorbe une grande partie du CO2 de l’atmosphère, on a de quoi être inquiet. Pour exemple, en Iran la température est montée jusqu’à 74° degrés !!!

 

Malgré une prise de conscience, nous polluons toujours plus ce qui rend les océans plus acides. Entre la montée de la température et l’acidité de la mer, nous sommes devant un vrai danger pour la vie marine. En fait, le niveau des eaux monte de 3,5 millimètres par an et des côtes disparaissent. De plus, les barrières de corail sont touchées et de petites îles seront entièrement submergées dans les années à venir.

 

 

                                                                                                              L’équipe Capkala vous donne son avis :

l’écologie n’est plus un gros mot et c’est une bonne nouvelle. En revanche, certains pays préfèrent fermer les yeux pour des raisons économiques… Depuis quelques mois, les sacs en plastique ont disparu et sont remplacés par des sacs réutilisables ou biodégradables, on avance… C’est pourquoi, expliquer l’écologie aux enfants est capital. Apprendre très jeunes des gestes et des comportements pour préserver l’environnement paraît incontournable pour le futur.

 

Retrouvez plus d’articles sur le Mag en cliquant sur le lien suivant : capkala

 

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *