L’acérola, un concentré de vitamine C

Share

L’acérola est une petite baie d’Amérique du sud, ressemblant à une cerise. Tonique, sa composition est excellente pour booster les organismes fatigués, pour diminuer le stress ou pour lutter contre les troubles hépatiques. Sa forte concentration en vitamine C lui donne le statut de “super-aliment”. Pourquoi et comment consommer ce petit fruit ?

 

 

L'acérola

 

 

L’acérola (Malpighia glabra de son nom scientifique) est originaire d’Amérique du Sud. La production mondiale d’acérola provient essentiellement du Brésil, mais aussi du Pérou et du Venezuela  (https://www.planetoscope.com/fruits-legumes/1981-production-mondiale-d-acerola.html). Communément appelée “cerise des Antilles” ou “cerise du Brésil”, cette petite baie était déjà utilisée par les Indiens d’Amazonie dans leur médecine traditionnelle. En effet, l’acérola était employée pour soulager les diarrhées et les maladies plus courantes comme la grippe. L’acérolier fleurit tout au long de l’année et fructifie de 5 à 7 fois par an. Les fruits, de couleur rouge/orangé, ont un gout légèrement acidulé et sont rafraichissants.

 

 

L'acérola

 

 

 

 

L’acérola et ses vertus

Ses qualités énergisantes se trouvent dans sa chair très juteuse. L’acérola se distingue par son exceptionnelle teneur en vitamine C, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme et du cerveau. Cette vitamine se trouve dans tous les fruits mais l’acérola en contient 20 à 40 fois plus que les agrumes. En plus petite quantité elle contient des vitamines A, B1, B2, B3, des minéraux (phosphore, fer), du magnésium et du calcium. Il suffit d’en consommer quelques-unes par jour pour obtenir vos besoins journaliers en vitamine C.

En fait, elle est tonifiante, si vous êtes fatigué ou que vous avez accumulé du stress, elle est idéale pour vous requinquer. Elle est riche en antioxydants ce qui contribue à limiter les effets du vieillissement mais aussi à soutenir la fonction cardiaque. En outre, ses propriétés anti-infectieuses aident à stimuler les défenses immunitaires pour mieux lutter contre les maladies hivernales (rhumes, grippes…). Enfin, grâce à ses vertus reminéralisantes, la synthèse du collagène augmente et cette substance est essentielle dans la structure du cartilage.

L'acérola

Inutile de chercher l’acérola sur les marchés Français, ce fruit fragile doit être consommé rapidement. Vous le trouverez sous forme de compliments alimentaires en gélules ou en comprimés. Toutefois, nous vous conseillons de le prendre de préférence le matin, le soir il pourrait vous empêcher de vous endormir. Vérifiez les étiquettes et privilégiez de préférence les produits bio.

Rajoutez le en poudre dans les compotes, les chutneys, les produits laitiers, les smoothies, les infusions… Pour les gourmands, il existe des confitures et des gelées que vous pourrez vous procurer en magasins bio, diététiques, en pharmacie et sur internet.

contre indication

Aucune contre-indication, cependant des nausées, des douleurs abdominales ou des diarrhées passagères ont été notées. L’acérola n’est pas un médicament, si vous avez des problèmes de santé consulter votre médecin. Si vous suivez un traitement ne l’arrêtez pas !

 

 

Retrouvez tous les articles bien-être sur le magazine de Capkala en cliquant sur le lien suivant : http://mag.capkala.fr/

Share
Caroline

(480Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *