L’angélique, une plante pleine de vertus

Accueil » Les disciplines » Soins par les plantes » L’angélique, une plante pleine de vertus
Share

L’angélique : un nom bien connu des gourmands qui consomment la tige sous forme de fruits confits. Mais elle est également appréciée pour ses propriétés médicinales. Ainsi si vous êtes sujet aux problèmes digestifs, musculaires ou de sommeil, découvrez ses bienfaits…

 

 

L'angélique
L’angélique

Tout d’abord, l’angélique vient du latin Angelica archangelica. Elle est aussi connue sous les noms : d’herbe aux anges, d’herbe du Saint-Esprit, d’angélique officinale, d’angélique vraie, d’herbe du Nord, d’angélique des jardins… En France, elle est cultivée dans le marais poitevin, aux alentours de Clermont-Ferrand et dans la région d’Orléans. Toutefois, la confiserie de l’angélique est une spécialité de la ville de Niort. Elle est réalisée à partir de la tige et se décline en fruits confits, en crème et en liqueur.

L’angélique est une plante médicinale et aromatique. Elle mesure entre 1 et 2 mètres et pousse parfaitement dans les jardins sans beaucoup d’entretien. En fait, la première année la récolte n’est pas excellente mais l’année suivante elle est florissante. Racines, feuilles et tiges sont comestibles. Les feuilles se ramassent dès leur apparition en mai et juin. Les tiges se récoltent en juillet et en août, notamment pour les transformer en fruits confits.

 

 

L’angélique, ses bienfaits :
  • elle facilite la circulation sanguine,
  • apaise les troubles digestifs (ballonnements, aérophagie,
  • efficace pour les rhumes, la toux, les bronchites,
  • soulage les douleurs musculaires et les rhumatismes,
  • favorise le sommeil,
  • soulage la fièvre,
  • améliore les problèmes de rétention d’eau.

 

L’angélique, sous quelle forme ?
  • En décoction
  • tisane
  • infusion
  • Vin d’angélique
  • Teinture mère d’angélique
  • huile essentielle
  • baume

 

 

 

Pour terminer, vous trouverez cette plante aux multiples usages dans les magasins bio et les pharmacies pour les huiles essentielles, le baume, les tisanes ou les feuilles en sachet. En outre, le fruit confit s’achète dans les grandes surfaces mais pour une qualité supérieure, internet vous proposent différentes adresses. Enfin, l’angélique est déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes qui suivent un traitement.

 

 

Retrouvez tous les articles bien-être sur le Magazine en cliquant sur le lien suivant : capkala

Share
Caroline

(334Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *