les acouphènes chez les jeunes

Share

Les jeunes qui présentent des problèmes d’audition sont de plus en plus nombreux. Effectivement, ils ne sont pas épargnés par ces bourdonnements et ces sifflements désagréables que l’on appelle : acouphènes. Les causes sont multiples, Brigitte Blaise, Sophrologue certifiée, nous raconte sa conversation avec une amie…

 

les-acouphènes-chez-les-jeunes
les acouphènes chez les jeunes

 

Les acouphènes chez les jeunes

 

HEEEYYY… TU M’ECOUTES ?!!???

J’ai  eu récemment une conversation avec mon fils, en substance la voici rapportée : … « Dis… tu m’écoutes ?!!!???

Ben je te parle là ; depuis quelques minutes en fait, et tes yeux sont dans le vague ! Ce que je raconte ne t’intéresse pas ? Dis le moi, et je cesse mon bavardage,

Quoi ?Tu as….des bruits bizarres comme un bourdonnement dans la tête ? Ou plutôt dans les oreilles ? Ah bon ? Depuis quand !!! Mais tu es trop jeune pour avoir ça !  »  …

 

Je te laisse imaginer mon désarroi et surtout le sien ; nous ignorons tout de ces bruits dans les oreilles et ils ne sont fort heureusement pas continus. Ça va, ça vient ! Qu’en penses-tu ? Un acouphène subjectif, voilà à quoi me fait penser la description succincte de la problématique ;

 

D’ou  viennent ces acouphènes ?

Une consultation chez le médecin déterminera la cause qui peut être diverse … par exemple les écouteurs et la forte tonalité de la musique, un choc à la tête ou au cou, la maladie de Ménière ou encore le canal auditif encombré par un bouchon de cérumen ; tu vois qu’il y a quand même un diagnostic et sans doute une prise en charge à établir. Un appareil diffusant un son blanc peut-être proposé, plus probablement pour des acouphènes installés.

 

L’irritation, l’angoisse, la peur, peut-être même la colère et l’impuissance à contrôler ces bruits peuvent perturber ton fils ; des troubles du sommeil sont à craindre et de fait une fatigue accrue  le déstabiliser au quotidien. Certains médicaments pris de façon prolongée sont susceptibles d’être ototoxiques. Les situations de stress ont des répercutions négatives ainsi que le trio «  alcool, tabac, café » à fortes doses. Chaque personne est Une, tu te doutes donc que les réactions ne sont pas identiques pour tous.

 

La Sophrologie, une aide !

« Apprivoiser » les sensations négatives grâce à la SOPHROLOGIE est une possibilité; Plus détendu, plus apaisé il pourra écarter l’aspect obsessionnel des acouphènes.

Je te propose de l’aider à se détendre et moins ressentir ces sons désagréables. Dès que sa respiration devient posée et régulière, les épaules relâchées, invite-le à imaginer –sur l’inspiration- les vagues au bord de l’eau qui glissent doucement sur le sable et –à l’expiration en soufflant lentement- repartent en emportant avec elles tout l’inconfort des sons, diminuant ainsi l’intensité de ces bruits parasites.

Je peux lui mettre de la musique ? Au contraire ; évite juste les groupes de Hard Rock pour l’orienter vers une musique de relaxation douce et apaisante avec pourquoi pas le bruit de la mer. Attention au volume ! Le silence complet est inconfortable car le bruit des acouphènes semble s’intensifier.

Et non ! Les oreilles décollées ne sont ni un gage d’audition plus fine, ni un tremplin vers des problèmes auditifs

Je prépare un protocole en SOPHROLOGIE pour le soutenir …. Ça te convient ?

 

 

 

Merci à Brigitte BLAISE qui a écrit ce texte.

Sophrologue certifiée, Spécialisée en Sommeil

Praticienne en Hypnose

Réflexologue plantaire & Détente réflexologique du Crâne (DRC)

Retrouvez la fiche professionnelle de Brigitte Blaise sur : capkala

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *