Les algues alimentaires, top pour la santé

Share

Les Français sont encore peu nombreux à intégrer les algues dans leurs plats. Cependant leur consommation est en hausse et d’ici quelques décennies, elles auront, sûrement, leur place dans nos cuisines pour parfumer les mets divers ou pour accompagner viandes et légumes. Vertes, brunes ou rouges, les algues alimentaires renferment mille et une vertus et sont excellentes pour la santé…

les algues alimentaires
les algues alimentaires

 

Les algues alimentaires se font encore très discrètes sur les tables Françaises, cependant leur consommation est en légère hausse. Pour la plupart des Français, l’algue représente la plage, le soleil et la mer… En fait, pas de surprise, les plus gros consommateurs au monde sont les Chinois et les Japonais. D’ailleurs, nous avons découvert ce produit naturel, surtout grâce aux restaurants japonais et leurs nombreux sushis entourés de la fameuse algue noire : le Nori. Aujourd’hui, près de la moitié des Français consomme des algues au moins une fois par mois. En outre, de grands chefs Bretons séduits par le produit, l’ont déjà intégré dans leur cuisine.

Tout d’abord, il est bon de savoir que la Bretagne produit environ 70000 tonnes d’algues par an. En fait, il existe plus de 800 variétés venant de nos côtes et toutes sont comestibles. En revanche, seulement 24 d’entre elles sont autorisées à la consommation et à la vente en France. L’industrie agroalimentaire les utilise comme produit gélifiant que l’on retrouve dans les bonbons, la charcuterie…

 

 Les algues alimentaires bretonnes ( quelques-unes…)
  • laitue de mer : très fine, elle ressemble à la feuille de laitue, d’où son nom. Très iodée, elle s’utilise fraiche en salade ou en paillette comme condiment dans les gratins de légumes, les potages….
  • kombu royal ou kombu breton : grosse liane plate, épaisse et marron que l’on trouve dans les eaux profondes de Bretagne. Très bon exhausteur naturel de gout.
  • dulse : rouge/violette. Saupoudrez-la comme une herbe pour agrémenter vos plats. hachez-la fraiche pour parfumer les salades ou pour l’intégrer dans une vinaigrette ou une sauce.
  • haricot de mer : de la forme des tagliatelles de couleur verte/brune. A consommer froid ou chaud, en salade, en accompagnement des poissons ou des viandes.
  • nori : de couleur foncée, son goût est légèrement fumé. D’ailleurs, cette algue entoure les sushis. En paillettes, elle donne du goût aux sauces, aux plats de légumes…

 

Quels sont les bienfaits des algues ?

En fait, les algues contiennent entre 70 et 90% d’eau et sont peu caloriques. Elles sont riches en minéraux (25%), en fibres, en protéines, en acides animés, en lipides et en vitamines.

  • elles renforcent les défenses naturelles,
  • stimulent la circulation,
  • protègent les muqueuses,
  • sont anti-inflammatoires,
  • luttent contre les rhumatismes et la fatigue
  • ralentissent le vieillissement.
  • sont détoxifiantes
  • améliorent la qualité de la digestion
  • aident à diminuer le cholestérol
  • réduisent les risques cardio-vasculaires
  • améliorent le problème de la constipation et l’obésité.
  • luttent contre l’hypertension
  • sont un excellent fortifiant des cheveux, des ongles et de la peau.
Ou les acheter ?

Vous pouvez les acheter dans les épiceries fines, les magasins bio, dans quelques supermarchés et sur internet. En outre, vous pouvez les trouver fraiches, déshydratées, en feuilles ou en poudre, vous avez le choix ! Enfin, de nombreux sites Français proposent des algues pêchées sur nos côtes bretonnes, profitez-en !  Et vous serez surpris de découvrir que certaines préparations de gâteaux ou de caramel au beurre salé, contiennent des algues…

 

                                                                                   Recettes :

 

Gambas en papillote de kombu breton :

ingrédients pour 6 personnes :

  • 18 gambas
  • 1 paquet de feuilles de kombu breton (dans les magasins bio ou rayons bio des supermarchés)
  • 20 gr de beurre demi-sel
  • poivre

préparation :

tout d’abord, décortiquer le corps de la gambas en gardant la tête.

Puis, la poivrer (pas de sel) et entourer le corps avec l’algue pour en faire une papillote.

Ensuite, faire chauffer une poêle avec le beurre demi-sel et déposer la papillote de gambas.

Enfin, cuire 2 minutes de chaque côté. Servir avec des pommes de terre ou de riz

====================================

 

haricot de mer, sauce tomate :

ingrédients pour 6 personnes :

  • 600 gr de spaghettis
  • 200 gr de haricots de mer
  • 5 tomates
  • ail
  • 1 cuillère à café d’huile d’olive
  • parmesan
  • 1 brin de persil
  • sel
  • poivre

préparation :

tout d’abord, réhydrater les haricots de mer environ 25 minutes avant de commencer la recette.

Puis, faire bouillir de l’eau dans une casserole, cuire les algues pendant 15 minutes et les égoutter. Faites de même pour les spaghettis. Réserver.

Par ailleurs, peler et couper les tomates en petits dés, puis hacher l’ail.

Ensuite, dans une poêle, verser l’huile d’olive et rajouter les tomates, l’ail, le sel et le poivre.

Enfin, dans un faitout, mélanger les algues cuites ainsi que les spaghettis et rajouter la sauce tomate. Puis, réchauffer quelques minutes avant de verser la préparation dans un plat en rajoutant un brin de persil pour la décoration.

Servir rapidement, et saupoudrer de parmesan.

                                                                                               ====================================

laissons tomber les a priori ! En fait, rien de plus simple que t’intégrer les algues à l’alimentation. De plus, lors de vos prochaines vacances au bord de la mer, vous ne verrez plus les algues de la même façon, c’est certain ! Profitez de votre séjour pour ramasser les algues autorisées et en faire de bons petits plats ! D’ailleurs, il y a fort à parier que dans les années à venir, nous consommerons des algues plusieurs fois par semaine…

 

Retrouvez plus d’articles bien-être en cliquant sur le lien suivant : capkala

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *