Les légumineuses, une alternative à la viande ?

Share

Variées, colorées, bonnes pour la santé et la planète, les légumineuses reviennent dans nos assiettes ! Souvent méconnues elles ont pourtant des qualités nutritionnelles exceptionnelles. Les personnes qui réduisent leur consommation de produits d’origine animale se tournent vers les légumineuses, mais l’apport en protéines est-il le même ?…

 

Les légumineuses, une alternative à la viande

 

 

Les légumineuses

Les légumineuses sont consommées depuis des millénaires sur tous les continents, d’ailleurs ce fut l’alimentation de base de nombreux peuples. On les retrouve toujours dans les plats traditionnels de divers pays, comme le houmous (pois chiches et purée de sésame) au Proche Orient… A partir du XXème siècle, la consommation de viande a augmenté et les légumineuses ont été laissées de côté.

Aujourd’hui, nous recherchons comment réduire ou remplacer les aliments d’origine animale tout en conservant une dose de protéines quotidienne indispensable pour une bonne santé. Par ailleurs, l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé l’année 2016, “Année internationale des légumineuses” afin de faire connaitre ces petits grains secs. Nous avons le choix, il existe 7000 variétés de légumineuses dans le monde (http://institut.inra.fr/) !

 

341 espèces de légumineuses sont répertoriés en France et les produits sont de qualité. En effet, on trouve : les lentilles vertes du Puy et le coco de Paimpol avec l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Mais aussi le haricot Tarbais, la lentille verte du Berry, le lingot et la mogette de Vendée avec l’IGP (Indication Géographique Protégée).

 

Les légumineuses, souvent nommées “légumes secs”, désignent une famille de plante dont le fruit est une gousse. On en distingue 2 sortes :

 

 

 

Les bienfaits :
  • diminue le taux de cholestérol
  • favorise la santé des os
  • réduit les symptômes de la ménopause
  • lutte contre l’hypertension
  • aide le transit intestinal
  • régule la satiété
  • joue un rôle contre le surpoids et l’obésité…

Afin d’éviter les ballonnements et les flatulences, il est important de faire tremper les légumineuses la veille. En fait, n’hésitez pas à changer l’eau 2 ou 3 fois si elle devient trouble. Puis, dès que l’eau bout, retirez la casserole du feu pendant 10 minutes et remettez la à chauffer. Vous pouvez aussi épicer l’eau avec du cumin ou du romarin, ce qui empêche la formation de gaz dans l’intestin.

 

écologie

Pour finir, les légumineuses fixent l’azote de l’air ce qui évite aux producteurs d’acheter de l’azote chimique, d’où une économie. De plus, elles sont peu gourmandes en eau, elles améliorent la fertilité des sols et produisent peu d’émission de gaz à effet de serre. En fait, il est à parier que d’ici quelques années la consommation de légumineuses grimpera en flèche…

 


Retrouvez tous les articles du magazine Capkala en cliquant sur le lien suivant : http://mag.capkala.fr/

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *