Les néo-végétariens, des végétariens mais…

Share

En quelques années, une partie de la population Française a diminué sa consommation de viande. Cette tendance risque de s’accélérer dans les années à venir. On appelle ces personnes les néo-végétariens. Qui sont-ils ? Pourquoi mangent-ils moins de viande ?…

 

les néo-végétariens

 

D’après l’étude d’Arcane Research (http://www.arcane-research.com/)  2 français sur 10 déclarent être néo-végétariens. C’est-à-dire qu’ils réduisent leur consommation sans pour autant être végétarien. Leurs motivations sont multiples, toutefois la première est de rester en bonne santé. Il est vrai que les divers scandales alimentaires ont sûrement décidé des Français à revoir leur façon de se nourrir. Mais les raisons écologiques et éthiques sont aussi devenues des critères sensibles pour un certain nombre de personnes.

 

Le Centre international de recherche sur le cancer a classé la viande rouge comme “probablement cancérogène pour l’homme”. D’autre part, l‘Organisation Mondiale de la Santé indique qu’une surconsommation de viande transformée augmente le risque de cancer du côlon, en raison de la présence de certains composés chimiques. Des études qui ont de quoi effrayer !

 

Les néo-végétariens, plus de protéines végétales

8 français sur 10 consomment moins de produits animaliers qu’avant. Quand ils en mangent, ils se tournent vers les viandes blanches, les œufs et les poissons. Les grands gagnants sont les protéines végétales qui progressent. D’ailleurs, les Français consomment régulièrement des repas végétariens. Ainsi, le nombre de néo-végétariens a progressé en 2 ans, il dépasse les 5,6 millions de foyers.

 

Quelle population concernée ?

Les femmes et les moins de 40 ans sont davantage néo-végétariens. Plus d’un non néo-végétarien sur 10 envisage de le devenir à l’avenir, soit un potentiel de croissance réel de 4% attendu sur le marché.

 

Source : étude “Le marché des néo-végétariens 2018, Quantification de la demande, analyse des segments de marché et des principales opportunités marketing en 2018”. Deuxième édition, réalisée par ARCANE Research auprès de 1.206 néo-végétariens interrogés entre le 22 et le 30 mars 2018. Arcane Research est un institut d’études, indépendant dans le domaine des études quantitatives on-line.

 

Retrouvez tous les articles bien-être sur le magazine Capkala en cliquant sur le lien suivant : http://mag.capkala.fr/

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *