L’hydrothérapie du colon, un soin efficace

Accueil » Non classé » L’hydrothérapie du colon, un soin efficace
Share

L’hydrothérapie du colon appelé aussi irrigation du colon est un soin peu connu en France. Pourtant, il est couramment  pratiqué en Allemagne, aux États-Unis et en Suisse. Cette technique de nettoyage du gros intestin était employée par les Égyptiens il y a plus de 5000 ans. Comment se passe un soin ? Quels sont les bienfaits ? Existe-t-il des contre-indications ?

 

durée de la vidéo : 43 minutes 06 secondes                                    mis en ligne par : Regenere/Thierry Casasnovas                     le : 13 avril 2014

 

 

Marie-Christine est infirmière et naturopathe. Elle pratique l’irrigation du colon depuis 1998 et considère ce soin comme indispensable pour conserver une bonne santé. Dans le gros intestin se trouve plus de cent millions de neurones, autant en prendre soin ! Le colon fait partie de notre système digestif, son rôle est d’éliminer et de réabsorber certains nutriments et vitamines. Toutefois si le colon est en mauvais état, non seulement il réabsorbe les nutriments et les vitamines mais également les toxines. Bref, on se retrouve en auto-intoxication en permanence.

 

Quel est l’objectif de l’hydrothérapie du colon ?

En fait, la santé du colon est très importante, donc le but est de le nettoyer en profondeur pour améliorer son état général. D’ailleurs à la fin d’une séance, vous vous sentirez plus léger, libéré d’un poids. De plus, bonne nouvelle, l’hydrothérapie du colon retarde le vieillissement !

 

Comment se déroule une séance ?

Tout d’abord, la personne est allongée sur une table de massage, recouverte de serviettes. Puis, le praticien met une canule (à usage unique) dans le rectum. Cette canule comporte 2 tuyaux reliés à la machine, l’un pour amener l’eau, l’autre pour évacuer les matières. En fait, la pression, la température et le débit s’ajustent en fonction de la personne. Pendant le soin, le praticien exécute des massages doux sur le colon pour orienter l’eau, débloquer et enlever les matières. En outre, les aliments trop peu mâchés se voient dans la machine…En règle générale, le débit est très doux pendant le soin et plus rapide pour extraire les matières.

Si vous avez l’habitude de l’hydrothérapie, il est possible de faire passer des apports en fin de soin, une fois le colon bien nettoyé. Par exemple, on peut mettre de la chlorophylle liquide pour oxygéner et nettoyer des cellules ou du plasma de quinton pour minéraliser et nourrir la muqueuse et les cellules. Mais il est aussi possible de faire les 2.

 

 

Combien de séances par an ?

Après la première séance, le praticien vous en proposera une ou deux autres les semaines suivantes. En règle générale, il est conseillé d’en faire deux par an. Un soin dure entre 45 minutes à 1h30.

 

 

                                                                               L’équipe Capkala vous donne son avis :

les personnes qui pratiquent ce soin pour la première fois, ont très souvent, une certaine appréhension. Pourtant, la séance terminée, elles se sentent légères et en forme, la peau est plus belle, le visage plus détendu. Attention, il existe des contre-indications : toutes les chirurgies du colon de moins d’un an, les maladies de Crosne, tous les cancers du colon et de la prostate. D’ailleurs, si vous avez un problème de santé, consultez votre médecin, et si vous suivez un traitement, ne l’arrêtez pas.

 

Retrouvez les praticiens en irrigation du colon en cliquant sur le lien suivant : capkala

Share
Caroline

(318Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *