La médecine traditionnelle en Indonésie

Share

Nous suivons Bernard Fontanille sur l’île de Rote qui fait partie des 17000 îles indonésiennes. Dans ce reportage nous allons à la rencontre des habitants que l’on nomme « les hommes lontars ». Qu’est-ce que le lontar ? Venez le découvrir dans la vidéo.

 

 

Durée de la vidéo 26 minutes 26 secondes mise en ligne par médecines d’ailleurs le 1er septembre 2014

 

Le lontar est un arbre qui ressemble à un cocotier, c’est l’emblème de l’île. Son utilisation est multiple, ils se nourrissent, ils fabriquent des sacs, des tapis, des chapeaux, ils font leurs maisons et ils se soignent avec le lontar. Cet arbre est très important, c’est l’arbre de vie pour les hommes de l’île.

Nous faisons la connaissance de Jonas, qui est pêcheur et guérisseur dans son village. Il est pauvre mais ne fait pas payer ses consultations. Pour lui, c’est un devoir d’aider les autres ! Il est le seul sur l’île à connaître les vertus thérapeutiques du lontar et sachant que l’hôpital le plus proche se trouve à 5 heures de route, sa mission de guérisseur est indispensable pour les 5000 habitants. Ceux-ci lui font confiance et avant d’aller à l’hôpital, ils préfèrent avoir l’avis de Jonas et prendre ses remèdes à base de plantes. En faisant bouillir longtemps l’eau sucrée des fleurs de lontar, le liquide devient plus épais et ressemble au miel. Il est utilisé pour désinfecter les plaies mais on peut également le boire. C’est la base de leur alimentation et la base de la médecine traditionnelle de l’île. Jonas se déplace en pirogue pour visiter les malades des îlots voisins qui l’attendent avec impatience !

Nous partons de l’autre côté de l’île ou nous avons rendez-vous avec Joseph. Il est cultivateur d’algues et rebouteux. Après sa journée de travail, Lui aussi se met au service de ceux qui ont besoin d’être soignés. Il est réputé pour ses massages bien-être. Le premier patient qui se présente s’est déboité l’épaule, Joseph va la remettre sans anesthésie ! Pour les fractures, il masse à l’endroit précis, remet en place, et applique un traitement à base de gros sel et de liane écrasée puis il referme avec l’écorce en serrant très fort. Cela paraît archaïque mais apparemment au bout de quelques jours la douleur disparait.

De retour chez Jonas, Bernard Fontanille prend des nouvelles d’un patient qui avait beaucoup de fièvre la semaine précédente. Celle-ci est tombée comme l’avait pronostiqué Jonas. Le patient est donc prêt pour soigner son infection à l’hôpital. Pour le moment Jonas ne voit personne pour prendre sa suite et transmettre son savoir. C’est un métier difficile qui prend beaucoup de temps et qui se fait en parallèle d’un autre travail, lui, rémunéré. Il avoue être très seul et regrette le départ de son ami Bernard Fontanille qui a partagé sa vie de guérisseur pendant quelques semaines.

 

L’équipe Capkala vous donne son avis :

Le lontar est un arbre incroyable ! Grâce à lui on se nourrit, on fabrique des objets, on utilise les feuilles pour faire le toit des maisons et on se soigne ! Il paraît indispensable de préserver cet arbre. Le travail de Jonas ou de Joseph prouve que leurs présences sont vraiment indispensables pour apporter les premiers soins par cette médecine traditionnelle. Apparemment, aucune personne ne semble intéressée pour apprendre les remèdes ancestraux et les bons gestes pour guérir ! Il est vrai que les journées de nos 2 médecins sont chargées et fatigantes entre un travail qui les fait vivre et leur don qui ne se rémunère pas….

 

Pas toujours facile de se faire soigner quand on habite sur une île, loin d’un hôpital ! Les habitants ont une confiance aveugle en Jonas et Joseph qui leurs prodiguent les premiers soins. Pour un petit bobo, j’irai les consulter, pour une épaule luxée….peut-être si je n’ai pas le choix !!! J’espère que cette médecine traditionnelle indonésienne retrouvera rapidement un jeune lontar pour reprendre la suite de Jonas.

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *