Qi Gong : les bases pour les débutants

Share

Le Qi Gong fait de plus en plus d’adeptes en France. D’ailleurs, il est possible de trouver des cours pour s’initier à cet art, un peu partout, même dans les petites villes. Alors, si vous ne connaissez pas ou peu cette pratique, découvrez les bases, le temps d’une pause…

 

Durée de la vidéo : 8 minutes 12 secondes

 

 

Tout d’abord, lorsque vous pratiquez le Qi Gong, inutile de forcer. Allez à votre rythme, c’est ainsi que le développement des potentiels se réalise ! Si vous forcez, des tensions s’installeront et vous ne mobiliserez plus l’énergie… En fait, il faut trouver le juste milieu, sans jamais être dans l’excès. Soyez dans le plaisir de l’action pour en profiter pleinement. En revanche, dès qu’un inconfort apparaît, ne luttez pas et repositionnez-vous afin de détendre la zone qui bloque. Faites cela toujours en revenant dans votre respiration.

Expirez, pensez à vos contractions et regardez-les disparaître. Lors de cet exercice, des images ou des émotions apparaîtront inévitablement. Accueillez-les, laissez-les passer, elles finiront par disparaître. Au début, pratiquez les yeux mi-fermés, très vite vous fermerez complètement les yeux. Cependant, soyez dans l’instant présent et non dans le passé ou le futur.

Les bases techniques

Mais avant de commencer, le corps est solidement ancré dans la terre, les pieds joints et les bras le long du corps. La première posture nous positionne dans l’instant présent. Recentrez-vous dans l’intérieur de votre corps, afin que votre mental retrouve le calme et la détente pour une séance réparatrice.

comment prendre le temps de respirer

la respiration est très importante, elle doit être douce, lente et profonde. Passez de l’expiration à l’inspiration sans effort en respirant par le nez. En fait, respirez naturellement comme vous en avez envie. Le calme et la détente retrouvé, la respiration prendra toute sa place. A ce moment-là, vous pourrez la ralentir ou l’amplifier comme vous le souhaitez.

Pratiquer cet art, c’est être en conscience de qui vous êtes, corporellement, mentalement et émotionnellement, ceci toujours dans l’instant présent. En observant cela, vous pouvez vous transformer, vous améliorer et accroitre votre élan vital.

                                                                                                  Capkala vous donne son avis :

cette gymnastique aux mouvements lents, associée à la respiration et la concentration, permet de mieux faire circuler l’énergie vitale dont nous avons tant besoin. Aujourd’hui, les hôpitaux l’utilisent pour soulager les effets secondaires du cancer. Nous n’en sommes qu’aux prémices, mais c’est un bon début ! Alors, pourquoi ne pas faire une pause pour pratiquer le Qi Gong ?

Retrouvez des praticiens en Gi Gong dans votre région ou près de chez vous en cliquant sur : capkala

 

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *