Thé vert et mémoire

Share

La prise d’un extrait de thé vert renforcerait les performances cognitives de femmes âgées en bonne santé.

(Article rédigé par Brigitte Karleskind pour Nature-Sciences-Santé https://www.nature-sciences-sante.eu/accueil/)

 

thé vert

 

Un certain nombre de données, scientifiques, expérimentales et épidémiologiques suggèrent que les catéchines du thé vert et, en particulier, l’épigallocatéchine-3-gallate, pourraient avoir un effet bénéfique sur le cerveau. Les catéchines sont de puissants antioxydants qui peuvent apporter au cerveau une protection contre le stress oxydant.

Des travaux ont précédemment suggéré que des extraits de thé vert pourraient avoir un impact sur la mémoire de travail. Des chercheurs ont, en effet, constaté que la consommation de thé vert active spécifiquement des zones du cerveau impliquées dans le fonctionnement de cette mémoire de travail. Celle-ci nous permet de stocker et de manipuler temporairement des informations pour effectuer une tache spécifique.

 

Etude et résultats

Une nouvelle étude en simple aveugle, contrôlée contre placebo et croisée a examiné les effets d’un extrait de thé vert sur la mémoire de travail de femmes en bonne santé jeunes (âgées de 21 à 29 ans) et plus âgées (50 à 63 ans). Ces femmes ont reçu, sur une période de 24 heures, 5,4 grammes d’un extrait de thé vert contenant au moins 45 % d’épigallocatéchine-3-gallate ou un placebo. La mémoire de travail a été évaluée par deux méthodes et des échantillons de sang ont été prélevés pour doser les concentrations plasmatiques en malondialdéhyde, un indicateur du stress oxydant, ainsi que la capacité antioxydante totale. Les chercheurs ont vérifié que pendant les 24 heures de l’étude, il n’y avait pas de différences dans l’alimentation des participantes.

Les résultats montrent que la consommation de thé vert a amélioré de façon significative les performances de lecture chez les femmes les plus âgées. Par contre, elle n’a induit aucun changement chez les plus jeunes. Les concentrations plasmatiques en malondialdéhyde et en capacité antioxydante totale étaient similaires dans les deux groupes.

La consommation d’extrait de thé vert décaféiné pourrait donc renforcer les capacités de mémoire de travail chez des femmes en bonne santé âgées de 50 à 63 ans. Mais les mécanismes impliqués dans cet effet doivent faire l’objet de recherches.

Liu Y et al., The effect of green tea extract on working memory in healthy women. J Nutr Health Aging. 2018 ; 22(3) : 446-450.

 

Découvrez tous les articles de Nature-Sciences-Santé : https://www.nature-sciences-sante.eu/accueil/

Retrouvez tous les articles bien-être sur le Magazine de Capkala : http://mag.capkala.fr/

Share
Caroline

(509Articles)

Faire un commentaire

Votre adresse e-mail ne s’affichera pas. Les champs requis sont marqués d’un *